Le Monastère de Brou, élu monument préféré des français en 2014

Informations générales pour se rendre au Monastère de Brou
– 63 boulevard de Brou
– Parking gratuit juste à côté
– Tél : 04 74 22 83 83 / Réservation groupes : 04 74 22 83 83

Venir en voiture

De Mâcon : A 40, sortie n° 7 et N 75 vers Bourg-en-Bresse.
De Lyon : A 42, sortie n° 7 et N 75 vers Bourg-en-Bresse

Venir en train

SNCF : TGV Paris – Bourg-en-Bresse en 2h (direct). De la gare, env. 15 min à pied ou bus 3 ou 8 jusqu’à « Champ de foire », changement pour bus 5, arrêt « Église de Brou ».
TER Rhône-Alpes : Lyon – Bourg-en-Bresse en moins de 45min.

Tarifs

PLEIN TARIF : 9€
TARIF RÉDUIT: 7€
TARIF GROUPE à partir de 20 personnes : 7€
TARIF GROUPE SCOLAIRE : 30€
Gratuité:
– Moins de 18 ans (en famille et hors groupes scolaires)
– 18-25 ans (ressortissants de l’Union Européenne et résidents réguliers non-européens sur le territoire de l’Union Européenne)
– Personne handicapée et son accompagnateur
– Demandeur d’emploi, sur présentation d’une attestation de moins de 6 mois
– Visite avec un audioguide: 3 euros supplémentaire

Le Monastère de Brou, chef-d’œuvre de l’art gothique flamboyant flamand du début du XVIe siècle, se situe en France, dans le département de l’Ain, à Bourg en Bresse.

Fait suffisamment rare pour le mentionner, ce superbe monument reconnaissable de loin avec sa remarquable toiture vernissée est à l’origine d’une histoire d’amour entre Marguerite d’Autriche et Philibert le Beau, Duc de Savoie.

Marguerite d’Autriche (1480-1530) est la fille de l’empereur Maximilien de Habsbourg et petite-fille du dernier grand-duc de Bourgogne, Charles le Téméraire.

Veuve à 24 ans, elle décide de faire construire un tombeau pour son mari, en souvenir de l’amour qu’elle lui portait. Il y aura trois tombeaux, celui de son mari, de sa belle-mère Marguerite de Bourbon, ainsi que le sien.

Marguerite est nommée régente des Pays-Bas en 1506, pour le compte de son père puis de son neveu l’empereur Charles Quint. Elle suit, depuis la Belgique ce chantier exceptionnel qui est rapidement mené (1505-1532). Elle y envoie les meilleurs maîtres d’œuvre et artistes de toute l’Europe.

Le Monastère Royal de Brou, confié aux Augustins, possède trois cloîtres, dont la situation n’a pas évolué. Marguerite d’Autriche avait prévu d’y achever son veuvage, mais meurt trop tôt. La construction s’achève en 1532, deux ans après sa mort. Elle y est enterrée auprès de son époux et de sa belle-mère.

Bon à savoir
– Je vous conseille de prendre l’audioguide y compris pour les enfants, car il apporte de nombreuses informations, même si le fléchage n’est pas toujours très clair…
– Il y a de nombreux restaurants et cafés juste en face.

Laisser un commentaire

3 Commentaires
  • fabp95
    octobre 21, 2019

    Superbes photos d’un lieu unique!

  • Villers K.
    octobre 20, 2019

    Je ne sais pas comment tu te débrouilles, mais on a l’impression que tu fais souvent tes visites quand les monuments sont vides …. quel est ton secret pour être si tranquille ?? 🙂

    • Maman rigole
      octobre 21, 2019

      Un dimanche après-midi ensoleillé, il n y avait effectivement pas beaucoup de monde 😆