Le Parc des oiseaux à Villars-les-Dombes

Période de Corona virus
– Pas de port du masque obligatoire, sauf dans la tour et aux colibris.
– Accueil de seulement 2500 visiteurs par jour donc privilégiez les billet par internet. Il vous sera demandé votre créneau d’heure d’arrivée.
– Toutes les tables de pique-niques sont inaccessibles pour le moment.
– Restauration rapide ouverte, mais pas les restaurants.
– Pas de prêt de poussettes, fauteuils roulants, et pas de casiers consignes.
– Pas de spectacles jusqu’au mois juillet.
– Toute sortie est définitive.
– La crique aux Manchots n’est pas accessible et certains oiseaux manquaient.
– Pas de vente de gobelets de nectar pour les colibris.
Ouvert de : 9h à 18h (dernières entrées à 17h)
Tarifs: Adulte (promo web) : 18 €
Adulte : 20 €
Junior 13 à 25 ans (promo web) : 15 €
Junior 13 à 25 ans : 17 €
Enfant 3 à 12 ans (promo web) : 13 €
Enfant 3 à 12 ans : 15 €
Forfait famille (de 3 à 12ans) : 62 €
Grand parking gratuit
Pique-niques autorisés.

Nous avons profité de cette période de déconfinement pour découvrir l’Ain, notre très beau département.

Le Parc des Oiseaux était depuis très longtemps sur ma liste, mais, se trouvant presque à l’autre bout du département, nous avons toujours repoussé à plus tard. Je dois aussi avouer que je ne suis pas la plus grande fan des oiseaux, et pourtant…

Le parc se trouve à Villars-les-Dombes, dans la région de la Dombes, département de l’Ain. Il venait juste de rouvrir depuis quelques jours (suite au confinement du Corona virus).

Il est situé à 45 min de Lyon et à 1h30 de Saint Genis Pouilly où nous habitons.

La région

La Dombes est le 3ème zone humide d’eau douce en France, et est située sur les grandes voies de migration des oiseaux. Elle est également surnommée le pays aux mille étangs, très nombreux à partir du Moyen Âge pour l’élevage du poisson. Les étangs attirent de nombreux oiseaux reproducteurs, migrateurs ou hivernants. Tout ceci en fait l’endroit idéal pour créer un parc dédié aux oiseaux.

Pas un simple parc ornithologique

Le parc a été créé il y a 50 ans pour protéger l’aviflore locale et sensibiliser les visiteurs à la beauté des oiseaux du monde, mais surtout à la fragilité des espèces.

Il y a des programmes de conservation et de réintroduction des oiseaux dans leurs milieux naturels, en partenariat avec d’autres parc européens, tel que le Gypaète barbu, le vautour le plus menacé d’Europe.

Il y a, à peu près 3000 oiseaux et 300 espèces différentes réparties sur 35 hectares. La collection du Parc est la plus importante et la plus diversifiée que vous pourrez observer en Europe! Elle compte plus de 60 espèces inscrites au Livre Rouge des Espèces menacées dans la nature.

Voici quelques chiffres (du printemps 2018) qui font froid dans le dos:

  • 40% des oiseaux sont sur le déclin dans le monde.
  • 13% des oiseaux sont menacés d’extinction dans le monde.
  • 33 % des oiseaux ont disparu en 15 ans, en France.

La visite du parc des oiseaux

Nous sommes arrivés vers 11h, et il n’y avait pas trop de monde. En effet, le parc tourne à 25% de sa capacité, mais espère retrouver un rythme normal vers l’été. (Regardez bien les changements d’organisation au début du post).

Nous avons reçu 3 petites bouteilles de gel hydroalcoolique pour notre famille de 4, à la billetterie, ce qui fut largement assez.

Nous avions pris les billets par internet, ils sont un peu moins chers. On vous demandera un créneau d’arrivée par heure. Nous avons avions prévu 10h, mais nous sommes finalement arrivés à 11h, ce qui n’a posé aucun problème.

Une fois à l’intérieur, nous avons été un peu décontenancés par le parcours, qui est maintenant fléché, avec des sens uniques et des sens interdits.

Cependant, très rapidement, nous nous y sommes habitués et finalement, et nous avons pu nous balader de façon fluide, car le parcours est bien matérialisé. Il y a aussi plusieurs possibilités dans les fléchages, on ne se sent donc pas « pris au piège ».

Nous déambulons donc à travers les 26 espaces peuplés d’espèces de tous les continents. On peut admirer des oiseaux dans les enclos, dans les volières ou en liberté. C’est incroyable de les voir voler de si près. Il y a de nombreuses cigognes, dans leur nid très imposant, accompagnées de leurs petits, ou en vol dans le ciel.

La volière du Pantanal

Petit tour dans le labyrinthe puis direction la cité des perroquets où nous avons appris de nombreuses informations.

De la tour panoramique, qui culmine à 27m de haut, on surplombe le parc, et on aperçoit de nombreux nids de cigognes. Je n’ai réussi à accéder qu’à la moitié, la vue est vraiment superbe, mais le vertige a malheureusement pris le dessus 😉

La balade est très agréable dans un univers de quiétude en pleine nature. Lorsque nous sommes entrés dans le bush Australien, il régnait un silence incroyable. Seul les bruits d’oiseaux étaient perceptibles. D’ailleurs les wallabies dormaient tranquillement sous cette chaleur écrasante.

Le bush Australien

La vallée des rapaces

L’étang des pélicans

La Baie de Cuba

Bon à savoir
– Il faut penser à prendre de bonnes chaussures car il y a de la marche. Pensez également à la gourde, au chapeau et à la crème solaire, car malgré de nombreux endroits ombragés, certaines zones étaient en plein soleil et nous avons eu très, très chaud (nous ne sommes qu’en mai!).
Événements spéciaux à réserver:
– On peut organiser des visites privées de la tour panoramique ou des coulisses du Parc pendant 2 heures avec un soigneur.
– Journée spéciale pour Halloween et Pâques.
Le goûter dans la savane :
Tous les mercredis, samedis et dimanches à 16h30, les enfants se glissent dans la peau de soigneurs pour nourrir eux-même les Makis Catta, de petits lémuriens.
Fêter son anniversaire :
Rencontre avec Julie, le perroquet star pendant 15 mn.
Le spectacle des oiseaux en vol à 15h30 (sous réserve des conditions météo)
Un gobelet de nectar par enfant pour nourrir les gourmands petits Loris
Le goûter d’anniversaire – une charlotte aux fruits rouges ou au chocolat, eau et jus d’orange – servis au snack La Roselière
Un cadeau surprise pour la reine ou le roi de fête
L’accès à toutes les activités du Parc : aires de jeux, rencontre avec nos soigneurs, nurserie
Une entrée de re-visite pour la saison 2020 au Parc pour chaque enfant
Des cartons d’invitation

Le parc a collaboré à plusieurs réalisations cinématographiques:

  • En 2001, certains oiseaux et une partie de l’équipe du parc ont participé au tournage du film « Peuple migrateur ».
  • En 2004, le « C’est pas sorcier » sur les perroquets a été tourné dans le parc.

Bilan de la journée au Parc des oiseaux

Nous avons tous passé une excellente journée, en dépit de certains manques et changements, et surtout malgré mes aprioris.

C’est un endroit très agréable, idéal pour oublier tout le stress généré ces derniers temps et bien pensé pour les familles.

Mon seul regret est de ne pas voir pu assister aux spectacles qui font la réputation du parc. Et pour les enfants, (je ne suis pas assez téméraire 😉 ) de nourrir les Loris avec un petit gobelet de nectar, dans la volière.

Mais cela nous fera donc une occasion de revenir, et de profiter pleinement de toutes les attractions.

Et si la région vous plaît, n’hésitez pas à aller jusqu’à la magnifique cité médiévale de Pérouge qui se trouve à une vingtaine de minutes. Dotée d’un patrimoine architectural de qualité, Pérouges est le seul village de l’Ain à avoir le label Plus Beaux Villages de France.

Laisser un commentaire

4 Commentaires
  • RudyWD
    septembre 29, 2020

    Ça a l’air immense mais en même temps tes photos ont l’air hyper près, tu prenais tes photos sur lunette?

  • Mamily
    juin 3, 2020

    Il a l’air très sympa ce parc 👍🏻☺️

  • fabp95
    juin 1, 2020

    Article très complet! Les photos sont superbes!