En camping au CosyCamp

Pour ce week-end de l’Ascension, j’avais envie de déconnecter, d’aventures, de nature… de quelque chose d’insolite… Oui, mais avec un gros frein sur le budget, pour l’Ile Maurice c’était fichu… Alors où aller?

Et pourquoi pas en camping?

A force de recherches (je m’y étais prise un peu tard…) je suis tombée sur le camping, pardon « glamping » « CosyCamp ».

Le « glamping », contraction de « glamour camping« , est un type d’hébergement touristique alternatif qui, proche du camping, propose des séjours en roulotte, yourte, maison arboricole, etc., et une certaine qualité de confort en matière de literie, de sanitaires et de restauration. »

Mais voilà, c’est exactement ce qu’il nous fallait: du dépaysement, mais confortable 😉

De sites en sites, de pages en pages, voilà comment je suis arrivée sur le site du CosyCamp.

Le CosyCamp

Le « CosyCamp » se situe dans le sud de l’Auvergne, à Chamalières/Loire dans le 43, en Haute-Loire et non Chamalières dans le 63, Puy de Dôme.

C’est un grand jardin botanique de 4,5 ha sans voiture très calme et paisible!

A l’arrivée, on nous prête une petite carriole pour porter les bagages, car il faut se garer sur le parking de l’entrée. Très pratique car on ne porte rien et comme c’est rigolo à faire rouler, les enfants s’en chargent 😉 Sophie à la réception, nous a accueilli très chaleureusement, tutoiement de rigueur et nous a renseigné sur les activités et sorties dans la région.

La tente Safari très attendue!!

Le camping n’étant pas très grand, nous arrivons assez rapidement devant notre tente Safari. C’est avec joie que je constate que notre emplacement est super (Nous étions au 59) et assez proche des sanitaires (dans lesquels il y a du papier!!).

Pas trop proches les uns des autres et face à nous, une étendue d’herbe, puis la Loire. La tente Safari est exactement comme je l’imaginais (même s’il ne restait plus de tente avec toilettes sèches…) 25 m2, un coin cuisine avec micro-ondes, plaque à gaz, frigo, prises électriques… tout le nécessaire. Il y a même un petit kit d’accueil avec produit vaisselle, torchon, bougies… C’est exactement ce que nous attendions!!

Pour les chambres, il y en a deux. Chez les enfants, il y avait un lit superposé avec lit tiroir, on peut donc venir sans problème avec 3 enfants.

Chacune des deux chambres possède des lampes de chevet et dans la chambre parents, il y a une prise supplémentaire où l’on peut brancher facilement son portable ou un chauffage de lit pour les nuits fraîches 😉

Nous nous installons rapidement et nous partons à la découverte du camping. Très bien entretenu et propre, il est très agréable de s’y balader. Avant d’arriver à la belle piscine et sa pataugeoire, prenez le temps de vous arrêter à la mare aux grenouilles, puis sur votre transat, vous pourrez admirer la vue sur la montagne.

Le camping et ses infrastructures

Dans le camping les enfants vont et viennent en toute liberté et sécurité. Ils prennent des vélos, les lâchent un peu où ils veulent, ils aident leurs parents à ramasser du bois pour le barbecue…

Ils peuvent aussi faire de la tyrolienne (il y en a plusieurs), du canoë et utiliser des jeux (ballons, raquettes, pétanque…) en libre service. Il y a également un petit terrain de foot, une table de ping pong, un filet de volley, des ficelles entre les arbres pour se faufiler sans rien toucher… Vous pouvez vous balader sur de nombreux chemins de randonnées où découvrir les villes alentours comme Le Puy en Velay.

Bilan de notre weekend au CosyCamp

Je dois admettre que j’imaginais l’Auvergne, assez « vieillotte », mais c’est en fait très dynamique, aussi bien pour le côté culturel que sportif, il n’y a vraiment pas de quoi à s’ennuyer! Les paysages sont également très beaux!

Quand j’ai lu que dans ce camping régnait une atmosphère particulière, je me suis dit: « oui, c’est un camping quoi! ». Mais je me trompais, l’ambiance est réellement, différente: calme, paisible et proche de la nature… Je ne suis pas « très camping », mais je m’y sentais bien.

Le seul petit bémol c’est que nous sommes venus pour le week-end de l’Ascension, hors pour le restaurant, le feu du soir, et les tyroliennes il faut attendre fin juin. Nous n’avons donc pas eu de feu de camp, enfin si, vous pouviez le faire vous même dans le brasero mis à disposition. J’avais lu qu’on pouvait y faire griller des chamallows. Le restaurant était fermé, donc il fallait prévoir ses courses avant, où aller au petit supermarché de la ville d’à côté. C’est un peu dommage, mais cela n’a en rien gâché notre week-end. Nous avons largement trouvé de quoi à nous occuper. Pour pouvoir tester tout cela il faudra donc revenir au CosyCamp et ce sera avec grand plaisir!!

Laisser un commentaire

4 Commentaires
  • Malily
    juin 16, 2019

    Cela donne vraiment envie de s’y détendre

  • Mikael
    juin 8, 2019

    Presqu’à mi-chemin entre chez vous et chez nous. Appelez nous la prochaine fois 🙂 Chouette découverte. Bises!!

  • fabp95
    juin 8, 2019

    Très belles photos pour un très bel endroit!